Décès dû à la rougeole à Berlin: des questions sans réponses…

Vous avez sans doute entendu parler du bébé emporté par la rougeole à Berlin.

Ce décès est absolument tragique et toute notre sympathie va à la famille de cet enfant. Mais il est important de ne pas se laisser emporter par le flot médiatique et d’attendre de connaître les faits. Voici un premier communiqué en attendant d’autres informations éventuelles.

  • Selon l’hôpital, le bébé a été emporté par la rougeole. Cependant, selon des pédiatres berlinois, l’enfant souffrait d’une grave déficience cardiaque. Nous ne savons pas ce qu’il en est exactement. Mais il serait plutôt étonnant que la rougeole « naturelle » soit la seule cause de décès. La rougeole (ou une maladie fébrile du même genre) aurait été la goutte qui a fait déborder le vase.
  • Comment les symptômes de l’enfant ont-ils été traités par l‘hôpital ? On peut supposer que la fièvre a été réprimée, et que d’autres mesures médicales répressives du même genre ont été prises. Il n’est pas impossible que cela ait aussi joué un rôle dans ce décès.
  • Selon des sources berlinoises proches du dossier, le bébé aurait bel et bien reçu la première dose du vaccin contre la rougeole. L’information n’est pas officiellement confirmée (et pour cause !), mais comme la vaccination ROR complète nécessite théoriquement deux doses, les médias pourraient avoir traduit une seule dose par l’absence de vaccination. D’autant plus qu’il est officiellement précisé que l’enfant était vacciné contre toutes les maladies possibles sauf la rougeole, alors que plus de 95% des petits Berlinois sont vaccinés contre cette maladie…
  • Dès lors, il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’une rougeole due au virus vaccinal. Ceux qui lisent régulièrement nos e-mails d’information savent qu’un des effets secondaires potentiels du vaccin contre la rougeole, c’est… une rougeole potentiellement contagieuse.
  • Il n’est pas non plus impossible que l’enfant (complètement vacciné, sauf contre la rougeole, selon les médias…) ait été affaibli par les vaccins précédemment reçus.

Au vu de ce qui précède, il est important de garder en tête que les médias ne communiquent pas tout. En outre, ils reçoivent leurs informations de sources officielles qui n’ont pas forcément intérêt à dire toute la vérité.

À ce stade, il est intéressant de signaler que depuis le début de l’épidémie de rougeole aux USA (l’affaire « Disneyland »), de nombreux cas de rougeole soupçonnés se sont avérés en fait être des rougeoles vaccinales. Nous vous avons transmis quelques exemples dans nos e-mails d’information, et il y a encore eu des cas ces derniers jours.

Si de nouvelles informations nous parviennent, nous vous les communiquerons.

 

Source des informations en allemand:

http://www.impfen-nein-danke.de/krankheiten-von-a-z/maserntod-ein-fake

http://impformation.org/de/blog/impfschaeden/tod_nach_masern/2015-02-23/51/

 

Voiri aussi: La réaction du Professeur Georget

Teile diesen Beitrag & helfe uns so mehr Menschen zu erreichen!